www.farahdouibi.fr

nouvelles d'actualité

www.farahdouibi.fr

Mon espace de travail

Nouvelle du 18 septembre 2020

Bonjour à tous,

Cela ne fait pas si longtemps que je vous ai donné des nouvelles de mon projet et celui-ci avance toujours bien. Mon projet étant principalement écrit, il y a peu de choses que je peux vous en montrer à ce stade. Je me suis alors dit que vous montrer mon bureau, la pièce où je travaille, pouvait vous intéresser.

Voici donc le lieu où je vais dès que je me lève et d'où je pars pour m'affaler dans mon lit après une longue journée d'activité !

Première vue de mon bureau

Deuxième vue de mon bureau

Je ne vis pratiquement que dans cette pièce. J'ai souhaité avoir à portée de main tous les livres et outils dont j'aurai besoin pour mes projets aussi y a-t-il autant de livres et de meubles qui encombrent la pièce. Malgré ces masses d'objets et de meubles posés de-ci de-là, cette organisation est parfaitement fonctionnelle et satisfait mes besoins.

J'en profite pour vous dire que j'ai finalisé la version en alexandrins, la version en hexasyllabes et je suis en train de finaliser la version en pose (que vous voyez sur le bureau).


Mes émancipations, ces petites victoires


Comme vous pouvez le voir, je travaille avec des feuilles et un stylo. Je me suis remise à travailler de cette manière l'année dernière afin de ne pas m'exposer inutilement aux écrans. Étant donné que je suis sur mes projets une très large partie de mes journées, tous les jours de la semaine, l'économie d'écran est tout aussi impressionnante et va de pair avec ma santé.

Après mon émancipation face à l'écran de mon ordinateur, je suis passée à mon émancipation face au système d'exploitation Microsoft Windows. Je savais que ce système était une véritable passoire à informations personnelles, mais je n'avais pas le temps de migrer sur un autre système d'exploitation. Je souhaitais, dans l'absolu, utiliser un système d'exploitation libre (Linux) avec des logiciels libres, car en plus d'être plus respectueux de ma vie privée, j'épouse les valeurs de partage et d'entra-aide portés par ce milieu.

J'avais bien tenté deux fois les années précédentes de faire cette migration, à chaque fois lorsque je voyais mon système faire des choses bizarres avec mes données (que c'est agaçant !), mais à chaque fois, j'ai été confrontée à des problèmes de taille : logiciels non compatibles car propriétaires, matériel qui ne fonctionne plus bien car incompatible, intégrité du système compromise, tout faire en ligne de commande… Et ces deux fois, après des jours (et des nuits) de perdu sans trouver de solutions, je suis retournée à contre-coeur à Microsoft Windows.

Pour préparer une migration plus harmonieuse, je me suis astreinte ces sept/huit dernières années à passer petit à petit tous les logiciels propriétaires que j'utilisais en équivalents libres et gratuits, compatibles avec Linux. Alors, quelques mois plus tôt, lorsque j'ai vu Microsoft Windows traiter mes mails alors que j'utilise depuis 15 ans un logiciel libre et autonome pour éviter cela, j'ai vu rouge. Ni une, ni deux, j'ai repris mon vieux PC portable de secours qui dormait dans un coin et j'ai tout réinstallé sous Linux.

J'ai mi en temps ! Des jours et des nuits ! Tout était difficile. L'installation, déjà, était difficile et il m'a fallut en faire plusieurs pour arriver à une installation correcte (je ne comprends toujours pas pourquoi). Puis les logiciels dont certains disfonctionnaient, encore le matériel qui ne fonctionnait pas correctement. À force de chercher, de m'informer sur internet, je suis arrivée à traiter la plupart des problèmes rencontrés et j'ai remis à plus tard les autres soucis. Petit à petit, j'ai traité les problèmes restant, afin de ne pas me noyer dans le gouffre infernal des connaissances Linux. À présent, je n'ai plus d'attache au système propriétaire Microsoft Windows. J'ai encore quelques petites déconvenues matériels et logiciels avec Lunix - tout n'est pas parfait - cependant, je suis toujours dessus ! Le système Microsoft Windows avec la tablette Surface qui le supporte sont dans un coin : je ne les utilise, pour ainsi dire, plus. Je les garde juste au cas où.

Mon objectif est d'utiliser uniquement des outils numériques les plus libres possibles. Le support donné aux imprimeurs pour mes travaux sera également réalisé sous logiciels libres, utilisant des polices d'écriture libres. J'essaie de faire au mieux en ce sens pour garantir une éthique qui me représente. C'est pour moi une belle victoire d'être enfin passée à Linux. Je recopie donc mes textes, une fois finalisés, sous Libre Office Writer, puis je les mets en page sous Scribus.

Je devrai bientôt pouvoir vous en dire plus sur l'histoire, le titre et le fonctionnement de ce premier conte, ainsi que sur les valeurs que je porte avec ce livre et mon statut d'indépendante.

À bientôt.

 

Des nouvelles de mon projet au sortir du confinement

Nouvelle du 30 juin 2020

Bonsoir à tous,

Mes dernières nouvelles datent de 3 mois et je crois que c'est un bon rythme pour vous informer de mes avancements gif

Plutôt que vous jeter en pâture la liste des choses faites ou à faire, je vais vous expliquer certains points.


Confinement

Depuis le confinement, j'ai passé pratiquement tous mes dimanches auprès de ma grand-mère afin de lui faire prendre ses repas et lui faire une présence. Je passais donc 8h avec elle ce jour-là, précédé d'une nuit blanche, et suivi d'une ou deux journées "blanches" où il m'était impossible de travaillé car trop épuisée. Au début de cette période, je n'arrivais pas à travailler de la semaine. C'est avec le temps que je suis parvenue à récupérer plus rapidement, ce qui me permet à présent de ne perdre que 2/3 jour par semaine. Il parait que les personnes âgées puisent inconsciemment dans l'énergie de leur entourage. Ma grand-mère n'y est pour rien, pour autant, il m'a fallut prendre une décision car à chacune de mes visites auprès d'elle j'en ressortais vidée et incapable de créer pendant un temps.

Cet échange avec ma grand-mère a été d'une richesse insoupçonnée. Cependant, cela a eu un impact certain sur mon activité. Le fait est qu'au vue de mon retard de départ et de l'énorme vide créatif que cette période a suscité, j'ai décidé d'espacer mes visites chez ma grand-mère à partir de fin-juillet, afin de me laisser le temps de reprendre mon rythme créatif de croisière.

Je ne vous jouerai pas la carte du report des dates. Pas cette fois ! gif


Gestion du projet

Comme j'ai coincé sur les illustrations à ce moment, j'ai souvent alterné avec d'autres tâches à faire pour mon activité, telles que la réorganisation de la liste des autres contes (il y en a plus de 50, je vous laisse imaginer le travail que cela représente), la conception du livre (pagination, formats, mise-en-page, papiers, grammage, couleurs, texture, main, effets d'imprimerie, type de couverture…), la conception des produits dérivés (marque-pages, cahiers de coloriage, jeux de cartes, posters…), les types de financement pour le livre (banques, avances, primes, concours, fonds propres, financement participatif, dons…), l'étude des détails des statuts juridiques, fiscaux et sociaux auxquels je souhaite adhérer à la création, mon plan de financement et bien d'autres parties de mon travail en tant que future gérante - artiste - auteur gif

De même que ces parties ont énormément avancées et vue que chacune des casquettes que je porte se sont mises à prendre enfin toute leur place une fois ma créativité temporairement éloignée, j'ai constitué d'énorme classeurs rangeant consciencieusement tout cela par casquette et par thématique. Un vrai travail de comptable, mais je vous assure que c'est un exercice Oh ! Combien nécessaire pour ne pas s'emmêler les pinceaux ! Ainsi, je vois beaucoup plus claire dans l'avenir de mon projet, les étapes à venir.

Mon premier suivi pour la création d'entreprise arrive le 2 juillet. La Boutique de Gestion va examiner mon dossier et m'appuyer afin de parfaire les derniers détails.

J'ai pu aussi prendre contact avec une comptable fort à l'écoute de mes besoins.

Mon banquier semble tout aussi à l'écoute et je l'en remercie.

Ma conseillère Pôle Emploi m'a été aussi d'un grand soutient logistique (formations, indemnités de chaumage, conseils).

Comme vous le voyez, beaucoup de choses hors écriture ou dessin. Beaucoup de soutiens de la part de belles personnes.

J'en viens donc à la partie plus artistique, car elle est de plus en plus présente, de nouveau et les nouvelles sont plutôt bonnes ! gif


Illustratrice

Question illustrations, je n'en ai terminée aucune depuis la dernière fois et j'avais fait une pause du fait de la baisse de ma créativité pour travailler sur d'autres aspect de mon activité. À mi-confinement, alors que j'étais au plus bas de ma créativité et prenant de plus en plus de retard, j'ai alors jeté l'éponge moralement et recherché frénétiquement des artistes dessinateurs afin de faire-faire les illustrations par un professionnel quitte à gonfler mes besoins de départ. Quelle a été ma surprise lorsque je me suis aperçue que la quasi-totalité des dessinateurs français faisaient soit de l'abstrait (même pour des illustrations pour enfants), soit des représentations trop déformées et de fait, grossières (surtout pour enfant), soit des œuvres perverses (pornographie, violence… même pour enfants…) gif J'ai tout de même pu faire une liste d'une dizaine d'artistes qui correspondaient à mes attentes dont trois me semblaient accessibles : l'un, russe habitant en Russie, l'autre, chinois habitant en France et l'autre, français habitant en France, sachant que ce dernier est dessinateur de BD et pas illustrateur de son activité principale. Sur les trois, un seul parle français, je vous laisse donc deviner mon état d'esprit face à si peu de récolte après des jours de recherche. gif Cependant, j'étais désespérée face à mon blocage.

Pour autant, je me suis efforcée d'avancer tout de même sur les illustrations, d'une autre manière, et après avoir fait cette petite liste d'illustrateurs, j'ai fait l'intégralité du story-board des illustrations, c'est-à-dire, pour ceux qui ne sont pas du milieu, tous les schémas des 42 illustrations (décors, personnages, positions), ce qui dégrossi le travail de l'illustrateur pour aller plus vite.

Puis, à l'occasion d'une bulle de créativité, j'ai retrouvé le feu divin, mes pulsions créatrices. Et ce feu était dévorant ! Je me suis retrouvée à regretter ne pas être dix personnes afin de pouvoir concrétiser les dix idées qui me venaient à l'esprit en même temps. Je suis heureuse de m'être aussi bien organisée car je n'aurais pas pu faire face à cela sinon. Mes nuits étaient peuplées d'idées qui me faisaient avancer dans mon projet de livre, que je couchais sur le papier dans la journée.

Et m'est venue l'idée pour les illustrations ! J'avais eu cette idée pour d'autres projets il y a une vingtaine d'année et j'avais laissé cette idée dans un coin. Voilà qu'en ouvrant au hasard un de mes trois dictionnaires des illustrateurs, je tombe exactement sur cette idée, mise en application par un illustrateur du début du XXème siècle ! Me revient alors cette idée et sa correspondance parfaite avec mon conte. Mon espoir était revenu. Je pouvais encore y arriver, par moi-même et dans les temps ! gif

Enfin, je crois gif Tant est que je consacre bien l'intégralité de mon temps à cette œuvre et sans rencontrer d'autres événements perturbateurs.

Je ne vous en dit pas plus dessus. Je préfère vous laisser mariner un peu jusqu'aux prochaines nouvelles gif


Écrivain

Question textes, j'ai rectifié substantiellement mes vers en alexandrins et en hexasyllabes et je suis en train d'écrire une version en prose pour les tous petits gif

Le constat que j'ai fait est que la version en alexandrins, malgré toutes mes bonnes intentions, n'est pas accessible avant 9 ans. La version en hexasyllabes, quoi que plus simple d'écriture, n'est pas accessible avant 6 ans. Hors, je voulais faire un texte qui puisse être accessible à partir de 3 ans ! C'est donc en cours avec une version en prose présentant des termes encore plus simples et surtout moins de textes ! Chacun y trouvera son compte.

Les morales ont aussi changées légèrement et se sont enrichies.

Enfin, j'ai créé une nouvelle partie dans le conte. Celui-ci était déjà long, je réfléchi toujours au bien fondé de cette nouvelle partie ou bien à la possibilité de faire deux parties distinctes dans ce conte.


Voilà pour les nouvelles ! Je vous remercie de m'avoir lue jusqu'au bout et vous dis à la prochaine.

gif

 

Des nouvelles de mes projets

Nouvelle du 26 mars 2020

Bonjour à tous,

Cela fait bientôt trois mois que je ne vous ai pas donné de nouvelles de l'avancement de mes projets. La raison : si j'ai beaucoup travaillé durant ces trois derniers mois, sur la papier, ça ne se voit pas ! Ca se voit d'autant moins que pour le moment, je ne peux pas vous montrer de textes ou d'illustrations, car les textes ne sont pas encore corrigés et les illustrations changent. Cependant, je vous propose ce petit tour d'horizon :

Ce qui est terminé :

  • Le texte du conte : en alexandrins et en hexasyllabes ;
  • Les morales ;
  • 2 illustrations sur 42.

Ce qui a avancé :

  • La mise-en-page ;
  • Les paratextes.

Ce qu'il me reste à faire :

  • Les 40 illustrations restantes ;
  • L'illustration de couverture ;
  • Le lexique illustré ;
  • La mise-en-page ;
  • Les paratextes ;
  • Commander la préface ;
  • Faire corriger le tout.

Comme vous avez pu le constater, cela ne représente pas beaucoup de changement par rapport aux dernières nouvelles du nouvel an. Il s'avère que si la reprise de l'écriture s'est très bien passée, ce ne fut pas le cas de la reprise du dessin. J'ai passé tout d'abord trois jours sur la première illustration, puis trois semaines sur la deuxième, et j'ai commencé à douter des délais que j'avais estimé pour terminer ce premier conte  gif

Il faut vous dire que comme je n'ai pratiquement jamais suivi de cours de dessin, le défit fut double car en même temps que je composais les illustrations, je me formais sur le tas avec des bouquins pour apprendre le dessin ! Ce fut donc BEAUCOUP plus long que ce que j'aurai pu faire si j'avais eu toutes ces connaissances déjà acquises. S'en est suivi une grande réflexion sur les illustrations : dois-je en faire vraiment une par page ? Dois-je vraiment les faire aussi détaillées ? Dois-je en faire tout court ? Est-ce que je peux trouver un style qui me fait gagner du temps ? Ou bien est-ce que je donne ces illustrations à faire à un illustrateur ? gif

Finalement, à force de me triturer les méninges et de regarder ce qui se fait dans le domaine, mes illustrations m'ont semblé bien fades et trop "manga" sur l'une, trop simples finalement, pas assez détaillées, puis une semaine plus tard, trop détaillées, pas assez comme je veux ! De là surgit un autre doute : est-ce que je suis capable de faire les illustrations de ce livre ? Est-ce qu'il ne serait pas plus judicieux de prendre des cours de dessin et d'illustrations ? gif

À cela s'ensuit quelques jours de recherches intensives sur le net concernant des cours de dessin et d'illustration (souvent couplés avec des cours de BD, d'ailleurs), mais les formations sont soient hors de mon budget, soit ne semblent pas d'une qualité probante. Je reviens donc vers mon questionnement : si je ne peux pas faire de la qualité, pourquoi ne pas donner ces dessins à faire par un pro ? Je n'en connais qu'un qui fait exactement ce que je veux faire, mais pas d'argent ! Et des amateurs ? Pas envie d'un résultat qui ne corresponde pas à mes attentes, celles-ci étant assez élevées, et dans ces conditions, je ne pourrai pas faire la fine bouche gif

J'ai passé de nombreux jours à me questionner et à douter et suis revenue à mes deux dessins en me morigénant d'avoir autant manqué de confiance en moi. Alors s'en est suivi de nombreux tests sur différents supports, avec différents outils, à emprunter différents genres, sans trouver véritablement de satisfaction aux résultats gif

Et suis revenue à mes illustrations de nouveau ! Bon, j'ai refais une énième fois la première illustration dans mon style d'origine qui me plaît beaucoup plus et j'ai continué à travailler sur la deuxième pour la rendre plus proche de ce que je voulais. Même si ce n'est pas parfait, pour le moment elles me conviennent. Une fois toutes les illustrations faites, je reviendrai sûrement dessus pour faire des retouches !

Si vous pensiez que la série des doutes était terminée, vous êtes bien loin du compte ! gif

Un autre doute est arrivé suite à ces péripéties, car vous voyez bien qu'il y a un hic dans le planning que j'ai donné au nouvel an ? Je vous avais annoncé deux ou trois contes, un manga de 54 pages et des illustrations, tout ça pour janvier ! Bon, bah, j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, encore une fois ! J'ai réduis mes espérances au vu du temps énorme que m'auront prises ces illustrations. J'estime à présent que je serai contente d'avoir terminé totalement mon premier conte à tous les niveaux en janvier prochain ! gif

À cela s'ajoute donc le doute suivant : étant donné que je n'aurai qu'un livre à vendre en janvier, est-ce que cette activité est encore rentable ? Est-ce que je pourrai me permettre une création d'activité ou pas ? Avec mon planning financier prévisionnel : non gif

J'ai donc beaucoup douté là-encore et ai passé encore quelques jours à refaire tout mon planning financier pour arriver à trouver une solution viable pour une activité qui ne génère qu'un livre par an en moyenne. Ce ne fut pas facile, mais avec de l'huile de coude, on arrive à tout ! J'ai pu trouver un autre angle d'approche pour garder une viabilité dans mon activité sans avoir une production extra-ordinaire.

Faut-il que le livre se vende, mais ça, c'est autre chose !


Je vais aussi vous parler des changements opérés sur le site.

Dans la partie NOUVELLES D'ACTUALITE, j'ai supprimé presque tous les posts sans rapport avec mon activité artistique. J'ai également supprimé tous les posts en rapports avec mon activité artistique qui n'étaient plus d'actualité, ceci, afin de désengorger cette rubrique et la rendre plus légère pour les navigateurs.

J'ai également supprimé tous mes billets d'humeurs de cette partie, car ils n'ont clairement rien à faire là. Ils sont désormais disponibles à la lecture dans la rubrique TEXTES. Ces textes portant sur des sujets polémiques et écrit d'une plume engagée, ne pouvaient que rebuter la plupart des lecteurs qui, s'attendant à lire des nouvelles de mon travail, se retrouvent face à un texte politico-complotiste gif

Ainsi, ce site ressemble plus à un site d'artiste et non plus à un blog personnel comme c'était le cas auparavant. Pour renforcer cette idée, quelques graphismes devraient aussi arriver pour embellir le site.

Il sera aussi possible, plus tard, de pouvoir exprimer votre appréciation d'un texte, un chapitre ou une illustration avec des boutons de "like". Sans doute aussi la possibilité pour vous de partager sur vos réseaux sociaux en un clic.

J'ai aussi simplifié l'abonnement à la newsletter. Je sais que je peux faire encore mieux, mais vous le savez, le temps joue contre moi et je ne peux me permettre de passer trop de temps sur d'autres choses que les illustrations en ce moment.


Voilà pour les nouvelles. J'espère que cela vous plaira.

Bien à vous gif

 

Meilleurs vœux 2020

Nouvelle du 1 janvier 2020

Bonjour à tous,

Aujourd'hui est un jour symbolique pour beaucoup de personnes dans le monde. Il représente une opportunité psychologique pour un renouveau ou un nouveau départ, du changement, des résolutions, des choix, etc.

gif gif gif

En ce premier jour de l'année 2020, je vous souhaite à tous une année pleine de bonheur, de santé et de sérénité, pour vous et ceux que vous aimez.


Je profite également de ce billet pour vous donner quelques nouvelles de mes avancements.

Depuis deux-trois jours, j'ai terminé la rédaction de mon premier conte, pour sa version en alexandrins (environ 274 alexandrins mais ça risque de changer encore). La version pour les plus petits, en hexasyllabes est presque terminée. S'en suivra la rédaction en alexandrins et en hexasyllabes de la morale du conte, l'illustration du conte, et enfin, la conception du lexique illustré. Les paratextes sont presque tous déjà rédigés, et il me restera à terminer la mise-en-page. Enfin, ce sera alors aux correcteurs de revoir tout ça avant de mettre en ligne ce premier conte.

Vous l'aurez compris, ce premier conte me demande beaucoup de temps, déjà parce que c'est le premier que j'écris vraiment : il m'a fallut prendre en compte la base de la forme qu'il prendrait et que prendront tous les autres contes à sa suite, mais aussi parce qu'il est la première œuvre que je réalise depuis 15 années de vide artistique. La reprise n'est jamais aisée, même si elle est, par ailleurs, épanouissante gif

Sachez enfin que je ne pense pas prendre autant de temps pour les autres contes que ce que je prends pour ce premier conte. Forcément, une fois la forme bien définie, les styles aussi, ne restera plus que la rédaction et l'illustration à peu de choses près. Par ailleurs, ma reprise de l'écriture s'est très bien passée, et je ne pense pas que je tomberai dans les méandres de la page blanche avant ma prochaine vie, vu la montagne de projets d'écriture que j'ai accumulés gif ! Il me reste à éprouver ma reprise de l'illustration, ce qui ne devrait pas tarder puisque j'illustre bientôt ce premier conte gif

Les prochaines étapes sont donc les suivantes :

  1. Terminer la transcription du conte en hexasyllabes pour les tout petits ;
  2. Réécrire la morale en alexandrins et en hexasyllabes ;
  3. Illustrer le conte ;
  4. Réaliser le lexique illustré du conte ;
  5. Terminer les paratextes ;
  6. Terminer la mise-en-page ;
  7. Envoyer le tout aux correcteurs ;
  8. Mettre en ligne ce premier conte sur mon site.

Inutile de vous dire que j'eus les yeux plus gros que le ventre lorsque je vous eusse annoncé que durant cette année, j'allais réaliser plein de contes, de mangas, d'illustrations, de livres pédagogiques... Je vais donc, pour 2020, me contenter de terminer correctement ce premier conte, sans doute en faire encore un ou deux, réaliser quelques illustrations hors contes, et tenter de terminer mon premier manga (heureusement qu'il ne fait que 54 pages gif).

Actuellement, vu l'évolution de mon activité, le rythme auquel je vais, j'estime que trois contes, des illustrations et un manga de 54 pages seront une belle production pour une première année ! Après ma création, il me restera encore tout le reste de ma vie pour réaliser le reste. Je m'y suis faite ! Je ne peux rattraper 15 ans de retard à moins de tout bâcler, et je m'y refuse. C'est ainsi !

Ce sera donc ma résolution pour 2020.


Encore tous mes vœux de bonheur pour 2020.

gif

 

De retour sur le chemin

Nouvelle du 13 octobre 2019

Bonjour à tous,

Cette nouvelle est la première qui annonce un renouveau, une renaissance. Pour ceux qui ont un peu suivi mon parcours, vous savez que j'ai traversé beaucoup de péripéties... 17 années de péripéties !

Cela fait tout juste 17 ans que je me suis détournée de ma voie, que j'ai testé différents emplois, différents types d'emplois, différentes villes, différents milieux. Je retourne à présent à mon point de départ, à mes fondamentaux. Ces 17 années m'ont permis de comprendre que ma voie était tout pour moi et que sans elle, je n'étais qu'une coquille vide qui dépérissait gif

Je vous informe que depuis un an, je suis au chômage et travaille activement sur un projet important : créer mon propre emploi, ma propre activité sur-mesure, dans ma voie gif

Je renoue avec mon chemin de vie, car je vais me lancer en tant que microentrepreneur afin de pouvoir reprendre tous mes projets artistiques laissés en pause depuis tant d'années : romans, nouvelles, mangas, illustrations, et à présent également : contes.

 

Les mois d'avril à juin dernier, j'ai suivi une formation de création d'entreprise afin de choisir la bonne forme de mon activité en fonction de mes besoins et ordonner tous mes projets de façon cohérente avec l'objectif d'un revenu viable.

Depuis la fin de cette formation jusqu'à aujourd'hui, quatre mois de dur labeur, j'ai passé toutes mes journées à refaire ce site-web afin de pouvoir vous présenter dans les meilleures conditions mes travaux au fur-et-à-mesure de leur réalisation. Vous verrez régulièrement apparaître de nouvelles choses à regarder et à lire !

Enfin, les prochaines dates/activités officielles importantes seront : 

  • me faire suivre à partir d'août / septembre 2020 par un organisme d'accompagnement à la création d'entreprise pour boucler mon projet sereinement côté administratif et financier ;
  • déposer ma création d'activité début janvier 2021.
 

Ce calendrier me laisse un an, en parallèle à tout ça, pour avancer mes projets artistiques de sorte à pouvoir vous les proposer dans un format matériel à la création de mon activité. Sachant que dans mes projets, j'ai :

  • Deux livres pédagogiques. Dans l'optimale, un à la date de création, et le deuxième un an après ;
  • Une cinquantaine de contes dont l'état d'avencement passe de l'idée jetée sur un post-it à la rédaction complète. J'espère pouvoir en lancer au moins une dizaine à la date de création ;
  • Un manga de 54 pages. Normalement, c'est bien prévu pour la date de création ;
  • Un manga en série de 5 volumes puis 3 volumes supplémentaires. Impossible à faire pour la date de création ;
  • Plusieurs projets de romans, novellas et nouvelles. Là, c'est pareil, je devrai choisir mais je doute de pouvoir faire cette partie en début d'activité ;
  • Des galeries d'illustrations thématiques. Je pense pouvoir en faire quelques unes, et le reste viendra en cours d'activité.
  • Quelques projets concernant la papeterie et d'autres choses...

L'inspiration m'est revenue tout doucement depuis le jour où j'ai réalisé que j'allais à contre-courant. Ma décision de revenir sur mon chemin de vie et de reprendre mon Œuvre a été salvateur aussi pour cela. Depuis, les idées me tombent dessus presque tous les jours, comme à mes 20 ans gif Moi qui pensais à 20 ans qu'il me faudrait trois vies pour tout mener à bien, je suis à présent bien loin du compte ! Tant de choses à faire et si peu de temps gif

N'hésitez pas à vous inscrire à la nouvelle d'actualité ICI afin d'être tenu au courant des prochaines informations concernant mes projets. Je vous encourage à partager mon site-web à ceux dont vous pensez qu'ils peuvent être intéressés. Cela m'aidera beaucoup.

Un grand merci à ceux qui me suivent et me soutiennent.

gif

 

Des nouvelles en masse : partie 2

Nouvelle du 28 juillet 2015

Bonsoir à tous,

descriptif OACdescriptif OACJe vous avais déjà parlé de l'A.O.C. ? Aventures Oniriques et Compagnie est un fanzine du club Présences d'Esprits regroupant des nouvelles de jeunes auteurs amateurs sur le thème de la SFFF (Science-fiction Fantasy Fantastique). Ils publient en moyenne 4 volumes par an et font appel à des bénévoles pour illustrer la couverture et les nouvelles de ces publications.

Point de fuite croquis J'avais posté sur la couverture d'A.O.C. n°29 car je l'avais réalisée. Et je vous présente maintenant trois illustrations faites pour trois nouvelles. La première est Point de fuite, écrite par Arnaud CABANNE dans l'A.O.C. n°30 Automne 2013

descriptif OACLa deuxième est Décollage imminent de Nicolas VILLAIN dans l'A.O.C. n°35, Hiver 2014. Pour cette illustration, je dois m'excuser car j'avais fait cette illustration au lieu d'une autre et le responsable a eu la gentillesse de bien vouloir mettre mon illustration en plus pour cette nouvelle.

Un Appartement pour Jerry de Phil BECKER - A.O.C. n°35 - Hiver 2014descriptif OACLa troisième est Un Appartement pour Jerry de Phil BECKER (son site) dans le même A.O.C. C'est cette nouvelle que j'ai feintée en illustrant Décollage imminent, sans le vouloir. Aussi, j'ai du m'y prendre dans l'urgence pour faire celle-ci à la dernière minute, et finalement, j'ai été bien inspirée ^^ L'auteur a rédigé un superbe commentaire sur son site concernant mon illustration. Merci à lui ! Je vous mets une capture de sa page pour frimer ^^

Et voilà ce que donne l'illustration de Point de fuite mise en page dans la nouvelle.
Point de fuite par Arnaud CABANNE - A.O.C. n°30 - Automne 2013

 

Je souhaite également vous parler de Valérie SIMON, écrivain de talent dans le domaine de la SFFF principalement (tient, ça revient souvent ce thème ^^). Si vous avez suivi les précédents billets, vous devez savoir qu'elle s'est fait rééditer l'intégralité de sa quadrilogie d'ARKEM, La pierre des Ténèbres aux Editions Du Riez :

Première édition chez Fleuve Noir datant de 1997-1999, illustrée par Pascal MOGUEROU.

ARKEM, La Pierre des Tténèbres - tome 1 - Yanis, Déesse de la Mort ARKEM, La Pierre des Ténèbres - tome 2 - Sinièn, Déesse de la Vie ARKEM, La Pierre des Ténèbres - tome 3 - Tahnee-Sharn, Déesse de l'Alliance ARKEM, La Pierre des Ténèbres - tome 4 - Morwen, Déesse de l'Amour

La nouvelle édition chez Du Riez datant de 2012 - 2013, illustrée par David Lecossu.

ARKEM, La Pierre des Tténèbres - tome 1 - Yanis, Déesse de la Mort ARKEM, La Pierre des Ténèbres - tome 2 - Sinièn, Déesse de la Vie ARKEM, La Pierre des Ténèbres - tome 3 - Tahnee-Sharn, Déesse de l'Alliance ARKEM, La Pierre des Ténèbres - tome 4 - Morwen, Déesse de l'Amour

Depuis le 10 mai, Valérie a sorti un nouveau volume d'un nouveau cycle de Science-fiction intitulé La Reine des Esprits. Ce premier volume a pour titre Coup d'État et est disponible en librairie et sur le site de l'éditeur.

Valérie a écrit depuis 2012 beaucoup de nouvelles, que ce soit pour les fanzines, les magazines, les web-zines, les éditeurs. Aussi, le 24 juin, l'éditeur Bragelonne édite une anthologie regroupant 14 de ses meilleures nouvelles dans Coeur-à-corps, disponible en librairie au format livre et ebook.

 

adaptabilite Enfin, depuis avril, j'ai réalisé une nouvelle version de mon site web et du même coup, j'ai basculé cette nouvelle version sur le site de Valérie SIMON. J'avais réalisé la première version de son site il y a des années, et il y avait bien besoin d'un petit coup de jeune. C'est donc chose faite ! Deux années pour y arriver, car le temps manquant (tient, ça aussi ça revient souvent), la nouvelle version se faisait au compte goûte.

adaptabiliteVous naviguez donc, depuis avril, sur la nouvelle version de mon site. Celle-ci présente en tout premier une page d'accueil qui n'existait pas avant, regroupant la dernière actualité, le prochain événement et le dernier ouvrage publié (merci Valérie pour cette idée). En plus, ce site se veut adaptable à tous les formats, des plus petits comme les smartphones, les tablettes, ou les écrans d'ordinateur ou écrans de salon. Tous devraient pouvoir naviguer agréablement dessus.

Forcément, étant donné que le site de Valérie est copié sur le mien, il lui ressemble BEAUCOUP (mis à part les couleurs). Cela me permettra de faire plus facilement des mises à jour communes.

Voilà pour les nouvelles actuelles. Vous souhaitant une bonne soirée et à la prochaine.

 

Des nouvelles en masse : partie 1

Nouvelle du 22 avril 2015

Bonjour à tous.

Cela fait presque deux ans que je n'ai rien posté. Actuellement, je suis encore en manque flagrant de temps. Depuis deux ans, j'ai accumulé une masse de nouveautés, que ce soit en graphisme, en web ou en illustration, aussi vais-je prendre quelques-unes de mes réalisations pour les présenter dans chacune des nouvelles qui suivront (partie 1 et partie 2). Présenter la totalité serait... un peu trop long pour une seule fois.

Logo de l'Atelier Lyrique de Bourgogne

En 2012-2013, je suis rentrée en Licence Professionnelle SIL (Systèmes Informatiques et Logiciels) à l'Université de Bourgogne, afin d'augmenter mes compétences pour trouver du travail dans cette branche, la seule où j'ai reçue une formation diplômante. Au cours de cette année scolaire, et avec deux de mes camarades, nous avons travaillé sur un projet tuteuré dont le but était de refondre le site web associatif de l'Atelier Lyrique de Bourgogne en un nouveau, plus au goût du jour, plus performant et avec plus de fonctionnalités. Le site est accessible ICI.

Le logo de l'Atelier Lyrique de Bourgogne Dans ce projet, après avoir organisé la structure du site, je me suis occupée principalement de la partie graphique. Mes travaux s'étendent du graphisme général du site à la carte de visite, en passant par le plan de la salle et le logotype. Ce sont ces travaux que je vais vous présenter ici, dont le premier (sur votre gauche), est le logo commenté. C'est la planche que j'ai réalisée pour présenter mon logo lors d'une réunion, et qui fut retenue pour le projet.

 

Le logo dérivé de l'Atelier Lyrique de Bourgogne De même, en plus du logo simple, je voulais en présenter ses adaptations possibles pour divers supports : de la carte de visite à l'en-tête de lettre. Il y aura sûrement d'autres adaptations, le but étant, pour le logo, de pouvoir s'adapter à tout support facilement.

 

la charte graphique pour la maquette du site de l'Atelier Lyrique de BourgogneÀ partir de là, il est plus facile de présenter la charte graphique pour la maquette du site, intégrant le logo et les icônes, avec les commentaires. Comme pour les deux précédentes planches, ceci est la planche que j'ai présentée en réunion pour l'habillage du site. J'ai eu la joie de voir encore cette proposition acceptée.

 

Le plan du Théâtre des Feuillants pour l'Atelier Lyrique de Bourgogne Le vieux plan du Théâtre des Feuillants Et enfin, à gauche le plan du Théâtre des Feuillants dont il n'existait qu'une très vieille version (à droite). Le but était ici de rendre les places cliquables afin de permettre une réservation des places par les internautes en ligne. La durée du projet tuteuré n'a pas été assez longue pour voir la fin de cette fonctionnalité. Reste le plan qui pourra, je l'espère, servir à finir cette fonctionnalité un jour.

Tous ces travaux sont visibles dans la partie ILLUSTRATIONS du site, mais également en cliquant dessus où vous pourrez les voir dans une taille plus adéquate. 

Voilà pour cette nouvelle. Pour la prochaine, je vous présenterai les illustrations que j'ai faites pour l'association Présences d'Esprits, depuis la dernière que vous pouvez voir sur la nouvelle précédente. Je vous dis donc à très vite, cette fois !

 

Illustration pour une revue littéraire

Nouvelle du 28 mai 2013

Bonjour,

descriptif OACJ'ai souhaité m'essayer à l'illustration pour livres et magazines. Etant abonnée la revue littéraire du club Présences d'Esprits, je leur ai proposé de faire la couverture de leur prochain numéro d'A.O.C. (Aventures Oniriques et Compagnie), un recueil de nouvelles de genres SF, Fantasy et Fantastique, publié tous les 1 à 4 mois selon la quantité et la qualité des nouvelles reçues.

Leur site : ICI

Mon illustration paraîtra prochainement sur la couverture de l'A.O.C. n°29.

L'illustration représente Dame Nature allongée sous les cerisiers en fleur. Elle est visitée par quelques représentants de la communauté des Hommes. Ses yeux doux et chaleureux sont posés sur un esprit de la forêt qui l'avertie de l'arrivée proche des Seigneurs Dragons, Seigneurs que l'on voit au loin.

Cette illustration se nomme Dame Nature au printemps, et est inspirée des romans de Valérie SIMON pour sa quadrilogie ARKEM, la Pierre des Ténèbres, à qui je souhaite renouveler mes vœux de succès pour la réédition de cette saga aux Éditions Du Riez (dernier volume à paraître à la rentrée).

 

Réédition de la quadrilogie d'ARKEM (fantasy) - de l'aventure à la sortie

Nouvelle du 11 septembre 2012

Bonjour à tous,

Je n'écris plus guère ici. Le manque de temps en est la cause ! Cependant, je ne pouvais pas passer à côté de ça !

Arkem volume 1 Durant l'année où j'ai créé la maison d'édition Elei Alfirin, le premier auteur que j'ai souhaité rééditer et éditer fut Valérie SIMON. À une époque encore plus reculée, je ne connaissais d'elle que quatre romans formant une quadrilogie, celle d'ARKEM. Édités entre 1997 et 1999, je les avais lus dès leur sortie. J'étais alors bien jeune, mais son écriture extraordinaire m'avait déjà interpellée : une fluidité exacerbée, simplicité touchante, actions descriptions et dialogues bien dosés, et une histoire émouvante. L'aspect légende de cette série avait été particulièrement bien exprimé par un ton poétique et descriptif très intéressant, contrairement à la plupart des descriptions ou le ton exagérément mélancolique que l'on peut lire dans d'autres livres.

J'ai été étonnée d'apprendre par l'auteur et les critiques que ce livre ciblait le public féminin, car à la lecture, deux héros sont présentés, deux héros sont racontés, un homme de 27 ans environ, et une adolescente de 16 ans. Pour avoir lu de nombreuses fois cette quadrilogie, j'ai pu constater qu'il y en avait autant pour le héros que pour l'héroïne, autant de magie poétique que de scènes de combats, autant de féminin que de masculin. Ce à quoi, bien sûr, j'ai pris du recul face à toutes mes lectures pour me rendre compte que sa quadrilogie est féminine par rapport aux autres romans de fantasy qui traitent quasiment tous de héros viriles à l'excès, parcourant leur monde d'hommes à travers maints faits d'épées et combats violents. Je pense qu'à force de lire des livres stéréotypés exagérément masculin, le livre le plus homogène parait féminin, féministe même !

En dehors de tous ces aspects, la quadrilogie raconte avant tout l'amour de la vie et la beauté de la nature. Là où d'autres romans narrent exclusivement les hauts faits d'un héros que l'on va aduler, nous retrouvons ici avant tout une apologie de la vie sous toutes ses formes. Après avoir lu pour la première fois cette quadrilogie, on ne peut que ressentir un amour pour la vie différent. Savoir apprécier un rayon de soleil, une senteur de noisetier, une brise rafraîchissante sont les héritages de cette œuvre. J'ai réappris à voir le monde qui m'entoure avec des yeux nouveaux.

Après 1999, je n'ai plus entendu parler de Valérie SIMON. Les libraires de ma ville n'avaient pas de renseignements sur elle et impossible de la retrouver ! Cerise sur le gâteau, le nom de SIMON était bien trop répandu en France.

Il s'est écoulé une décennie avant de me retrouver en âge de fonder une entreprise en lien avec le monde du livre. En 2007, alors que je construis le projet d'édition, je n'ai qu'une idée entêtante : rééditer la quadrilogie d'ARKEM. Puis une autre idée vient naturellement : je veux une suite, je veux également d'autres romans, je veux continuer à lire cet auteur à l'écriture si extraordinaire et la faire connaître. Durant de nombreuses années et malgré mes nombreuses lectures, je n'ai jamais pu retrouver pareille combinaison de qualités. Je relis la quadrilogie, mais j'aspire à du nouveau !

Arkem volume 3 J'entreprends alors plus sérieusement de retrouver Valérie SIMON. Son ancien éditeur ne sait rien sur elle. Le responsable de la collection ne travaille plus pour Fleuve Noir. Commence alors une tâche très fastidieuse, car après avoir appelé presque toutes les Valérie SIMON de l'annuaire, je me retranche sur la seule ville citée dans sa biographie : "Strasbourg". Je commence par ratisser les boites de communication, l'auteur ayant travaillé dans l'une d'elles, pour me centrer sur la mairie. Je touche au but, car j'apprends que l'auteur est bien née à Strasbourg et que le service de la mairie possède des renseignements sur elle. J'apprends également qu'elle n'habite plus en France. Qu'à cela ne tienne, je suis prête à aller la rencontrer dans un autre pays pour lui demander la réédition d'ARKEM, mais la mairie m'interdit l'accès aux informations concernant Valérie SIMON. C'est l'idée d'une des employés de la mairie qui me dépêtrera de cette nouvelle impasse. Par son intermédiaire, j'écris alors une lettre à Valérie SIMON pour lui expliquer la situation. Et quelle n'est pas ma joie lorsque je reçois une réponse par la poste !

Arkem volume 4 S'ensuit alors une collaboration riche. Valérie SIMON avait écrit la quadrilogie à l'époque puis s'était consacrée ensuite à ses deux enfants. Par ailleurs, son directeur de collection chez Fleuve Noir ne travaillant plus dans la boite, son dossier n'avait pas été suivi. La réédition la tente et elle accepte de m'en confier les droits. C'est une première victoire.

Autre problème qui s'est présenté : le roman n'existait qu'en version papier et non numérique. Fleuve Noir n'avait pas gardé les fichiers et Valérie ne les avait pas en numérique. Commence alors une autre bataille, celle de retaper l'intégralité des quatre romans. Après plusieurs nuits blanches et de nombreuses relectures, quelques corrections et modifications, l'œuvre est enfin en numérique, mise en page et arrangée pour une édition en volume unique ! Valérie avait, par ailleurs, écrit entre-temps un autre roman : La Reine des Esprits, qui dormait sur son ordinateur. Un autre roman commençait à se faire sentir également, au titre temporaire de Sur la piste de Jessica. Débordante de création, Valérie se remet plus sérieusement à l'écriture pour revenir dans le monde du livre.

Malheureusement, la maison d'édition que j'ai fondée n'a pas résisté à la crise économique fin 2008 et c'est avant de pouvoir l'éditer que j'ai dû déposer le bilan, en septembre 2009. Notre collaboration devient alors différente, plus proche de l'auteur/agent. En parallèle à la recherche d'éditeurs, elle écrit de nombreuses nouvelles pour différents éditeurs, magazines ou fanzines, se rend à de nombreux festivals littéraires et obtient fin 2011, une opportunité auprès d'un éditeur émergeant qui la redécouvre et la réédite : Les Éditions Du Riez !

Victoire complète pour ARKEM qui va donc être rééditée en totalité. Le premier volume est sorti le 1er septembre, il y a dix jours, et les autres suivront à quelques mois d'écart ! Ces volumes ont par ailleurs profité d'un excellent illustrateur : David LECOSSU, qui illustrera toute la série. Si vous ne le trouvez pas en librairie, il vous suffit de le commander à votre libraire, ou tout simplement sur le site de l'éditeur : http://www.editionsduriez.fr/. Le numéro d'ISBN est : 978-2-918719-28-1.


Synopsis :

Né dans la pauvreté, élevé par les mages de Lannilis, Kéo est sans peur et sans pareil. Son talent inné pour la magie lui vaut la jalousie des siens. Il sera initié aux multiples expériences et secrets du métier par Vayagos l’Ermite, connu au-delà du monde des Mortels. Sa témérité l’entraînera à la recherche d’Arkem, la pierre maléfique, afin de devenir le champion qui mettra les plans de Raban Siwash l’Innommable à mal. Des plans de destructions et de chaos destinés à plonger le monde de la lumière dans les ténèbres.

Jeune fille à la beauté immortelle, Yanis est l’enfant qui de deux races a fait le partage. Issue d’un Prince Démon et d’une Elfe, elle est l’héritière de deux mondes en guerre. Adulée depuis son plus jeune âge, la pierre qu’elle porte va tracer son futur.

La quête que ces deux jeunes gens vont entamer a été écrite depuis des temps immémoriaux. Mais le destin est parfois bien joueur...


ARKEM, La Pierre des Ténèbres
Volume 1 : Yanis, Déesse de la mort (1er septembre 2012)
Volume 2 : Sinièn, Déesse de la vie (à paraître)
Volume 3 : Tahnee-Sharn, Déesse de l'alliance (à paraître)
Volume 4 : Morwen, Déesse de l'amour (à paraître)


Plus sur Valérie SIMON

Valérie SIMON entretien un site web sur lequel vous pouvez retrouver ses extraits, ses œuvres, mais également ses actualités : http://book.valerie.simon.free.fr/. Elle met également à votre disposition une newsletter pour vous informer de façon succincte de ses activités. La première de la série, celle d'avril 2012, est disponible sur son site.

 

Fanart de Enma Ai

Nouvelle du 3 novembre 2011

Bonjour à tous,

Voici le fanart du personnage d'Enma Ai, personnage central de la série Jigoku Shoujo, (traduit : la fille des Enfers).

Ce personnage prend l'aspect d'une petite fille qui fut, 400 ans plus tôt, sacrifiée suite à un rituel qui sévissait dans son village et qui avait pour habitude de tuer une fillette de 7 ans aux dieux pour favoriser les récoltes. Malgré une fuite qui lui a valu quelques années de sursis, elle fut enterrée vivante à 12 ans. Depuis, parce qu'elle est revenue parmi les vivants pour se venger, sa punition en tant qu'habitante des Enfer est de perpétrer un autre rituel : Lorsqu'un vivant souhaite se venger, elle lui permet d'entraîner immédiatement la cible de cette vengeance dans les Enfers à condition que le vengeur accepte de céder son âme aux Enfers une fois sa vie écoulée.

Petite fille de douze ans depuis quatre siècles, c'est cependant avec un calme souverain qu'elle entraîne ses victimes dans l'antre de la souffrance.

J'ai beaucoup aimé l'aspect mythologique de cette série ainsi que la diversité des cas de vengeances. De quoi réfléchir à la notion de bien et de mal. Enma elle-même s'en retrouve parfois perplexe.

 

Un ange en crayonné

Nouvelle du 26 mai 2011

Bonjour à tous,

J'ai fait cet ange avec pour objectif de créer des cartes de tous les anges et démons existants dans la mythologie chrétienne, et par la suite, dans toutes les mythologies les plus connues, grecques, asiatiques, arabes...). Mais je n'ai pas eu le temps de faire plus qu'un brouillon du premier ange et quelques brouillons de quelques démons. Cela fait partie des nombreux projets que j'ai mis de côté par manque de temps...

 

Tutoriel de peinture digitale

Nouvelle du 19 décembre 2010

peinture digitaleBonsoir à tous,

J'ai eu du mal à trouver tous les outils nécessaires pour faire les retouches vidéos. J'avais échoué l'année dernière et avait présenté à l'époque une vidéo de piètre qualité. Mais après m'y être remise pour faire le tutoriel d'origami, j'arrive maintenant à faire ce que je souhaite en vidéo !

Tout cela pour dire que dans la foulée, j'ai fait une nouvelle bouture de mon tutoriel de peinture digitale d'il y a un an (j'avais fort heureusement gardé le fichier source). Le but est de montrer que l'on peut dessiner traditionnellement avec des logiciels de Dessin Assisté par Ordinateur (Photoshop, Gimp...). Pour ce tutoriel, je n'ai utilisé que le pinceau pour 45%, le doigt pour 45% et la gomme pour 10%.

 

Fanart de Water Lily Island - étape 2 - tracé

Nouvelle du 7 novembre 2010

Water Lily Island fanartVoici l'étape 2 de la réalisation du fanart de Water Lily Island, après le brouillon du billet précédent.
Cette étape consiste à faire les tracés à l'encre noire. Pour cette étape, j'ai essayé quelque chose de nouveau en faisant les tracés à la tablette graphique, ce qui me simplifiera la pose des trames pour l'étape 3.

 

Parodie de Final Fantasy VIII histoire 2 : Mission urgente

Nouvelle du 2 novembre 2010

gun mania couvertureVoici comme promis la deuxième histoire de Gun Mania. Cette histoire est ma préférée. Elle relate les mésaventures de Rinoa et ses amies, attaquées dans leur chambre d'hôtel par un dragon. Il s'avère que le plus grand ennemi de la jeune femme ne sera pas le dragon... 117

J'ai pu récupérer les scans en anglais de Snowpiggie que je remercie encore ici.

Bonne lecture à tous.

gun_mania_0007_fr gun_mania_0008_fr gun_mania_0009_fr gun_mania_0010_fr gun_mania_0011_fr gun_mania_0012_fr

Le chapitre trois sera pour demain !

 

Parodie de Final Fantasy VIII histoire 1 : Doit-on danser ?

Nouvelle du 1 novembre 2010

gun mania couvertureJe viens de terminer de scantrader la première histoire de Gun Mania, un recueil de parodies réalisée par YAMANE Ayano en 1999 sur le jeu-vidéo Final Franasy VIII. J'ai tant ri que je voulais vous faire partager cette pépite. Je précise que je n'ai jamais joué aux Final Fantasy, donc nul besoin de connaître les jeux pour comprendre.

J'ai pu récupérer les scans en anglais de Snowpiggie que je remercie ici.

gun_mania_0001_fr gun_mania_0002_fr gun_mania_0003_fr gun_mania_0004_fr gun_mania_0005_fr

Le chapitre 2 arrivera demain !

 

Fanart de nuit

Nouvelle du 7 septembre 2010

illustrationVoici une nouvelle illustration dans la galerie traditionnelle.

J'essaie depuis plusieurs heures d'avoir accès à mon FTP, mais le serveur le répond pas... Alors j'ai patienté en faisant un fanart du personnage de Sho de la série Guyver.

 

Nouveau site

Nouvelle du 2 janvier 2010

Bonjour à tous ! Voici mon nouveau site web. Comme vous pouvez le voir, pour le moment, il n'y a pas grand-chose, mais soyez patients. Et... et... et...

gif MEILLEURS VOEUX A TOUS gif